Paysage pétrifié. Pétrification par l'eau

Objets et calcaire

J’ai découvert le procédé de pétrification par l’eau utilisé dans différentes sources pétrifiantes en France. En déposant plusieurs mois des objets sous les sources, le calcaire, dont l’eau est très chargée, vient les recouvrir d’une enveloppe grise et rigide.

La pétrification par l’eau en tant que lent et continuel processus, s’inscrit dans le rythme du vivant, de ce qui se meut, de ce qui se transforme, mais dont la symbolique esthétique exclue tout concept de vie. La matière comme une forteresse emprisonne les palpations visibles, les déchirures, les battements de cœur et de corps, le souffle. Le gris du calcaire contient le trop plein d’ardeur et la trop visible couleur. Les objets résonnent au-dedans, mais ne rendent d’apparent que cette matière éternelle.

Ils racontent ici, dans leurs armures minérales la contemplation d’un paysage figé.